Comment soigner une phlébite naturellement ?

Comment soigner une phlébite naturellement ?

La phlébite est une occlusion plus ou moins complète d’une veine par un caillot de sang. Elle apparaît le plus souvent au niveau de la jambe.La phlébite est une occlusion plus ou moins complète d’une veine par un caillot de sang. La phlébite n’est pas une maladie à traiter à la légère. En effet, lorsqu’elle se trouve dans les veines moins superficielles, elle peut passer inaperçu et risque de migrer vers le cœur pour provoquer une embolie pulmonaire. Pour traiter la phlébite, il existe plusieurs moyens naturels. Découvrez dans les lignes suivantes ces derniers.

Comment traiter naturellement la phlébite ?

Pour traiter la phlébite, je vais prendre la peine d’exposer ici quatre moyens naturels à savoir : les feuilles de vigne rouge, les oméga-3, les huiles essentielles et les flavonoïdes.

A lire en complément : Comment se débarrasser des bactéries ?

Les feuilles de vigne rouge

Ce sont des feuilles ayant des propriétés qui permettent à l’organisme de fluidifier la circulation sanguine et de renforcer les parois veineuses. Pour appliquer ce traitement, vous devez prendre régulièrement pendant deux mois une tasse de tisane de feuilles de vigne rouges. En dépit de ces dernières, vous avez aussi la possibilité d’appliquer ce traitement à l’aide des feuilles d’hamamélis, les pousses de noisetier ou encore les bourgeons de châtaigniers. La combinaison des remèdes est aussi possible.

Les oméga-3

Ils représentent aussi un allié de taille dans le traitement de la phlébite, car ils permettent de drainer le foie et le système digestif. Ce qui provoque un effet positif sur tout l’organisme ainsi que la circulation du sang. Pour mettre en application le traitement à l’aide des oméga-3, vous devez réaliser régulièrement des cures d’acide gras. Les oméga-3 se retrouvent facilement dans les huiles d’onagre et de bourrache. On les retrouve aussi dans l’huile de lin et dans les huiles de certains poissons. Le traitement à l’aide des oméga-3 doit se renouveler au moins deux fois chaque année.

A voir aussi : Quand dois-je prendre Oscillococcinum ?

Les huiles essentielles

Ils ont plus de facilité à démontrer leur efficacité en cas de phlébite superficielle ou bien en cas de problèmes de circulations au niveau des jambes. En appliquant les gels ou les crèmes sur les parties ou la maladie existe, vous pouvez bénéficier d’un soulagement remarquable. Afin de maximiser le résultat, vous pouvez effectuer un mélange d’huiles essentielles (20 %) avec l’huile végétale de calendula (80 %). Au nombre des huiles essentielles que vous pouvez employer, on distingue le cyprès, le pistachier, l’hélichryse et le myrte rouge. À l’aide du mélange, massez les jambes des pieds jusqu’aux cuisses trois fois par jour (matin, midi, soir).

Les flavonoïdes

De leur côté, ils présentent des qualités anti-inflammatoires, immuno stimulantes et antioxydantes. Ce sont des substances présentes dans les plantes. Ils sont d’ailleurs à l’origine des teintes brunes, rouges et bleues des fleurs et des fruits. Grâce à leur propriété, les flavonoïdes renforcent considérablement les vaisseaux sanguins. Ainsi, il améliore la circulation sanguine. Pour bénéficier de ce traitement, vous devez consommer des aliments comme le thé (vert, blanc ou noir), l’huile d’olive, l’ail, le chocolat noir. Naturellement, vous devez aussi consommer les fruits rouges, les raisins et les épinards. Il est conseillé d’associer le traitement à base de flavonoïdes aux extraits de plantes et surtout la vitamine C.

Quels sont les facteurs à l’origine de la phlébite ?

La prévention reste le meilleur traitement naturel. Pour cela, il est nécessaire de connaître les habitudes qui sont à l’origine de l’apparition de la phlébite. Il existe plusieurs facteurs qui favorisent la phlébite. Au nombre de ces derniers, on distingue le fait de rester souvent en position allongée ou assise ; la prise de pilule contraceptive ou les traitements hormonaux; l’habitude de fumer ; le manque de fruits et de légumes frais dans le régime alimentaire. La phlébite est aussi causée par une carence en fer, une prédisposition génétique et aussi un manque d’exercices physiques. En prenant en compte ces facteurs, vous aurez une longueur d’avance dans le soulagement et la prévention de la phlébite.