Robert Hossein (Abraham Hosseinoff) : biographie de l’réalisateur, acteur, scénariste, dialoguiste et metteur en scène français

Robert Hossein (Abraham Hosseinoff) biographie de l'réalisateur, acteur, scénariste, dialoguiste et metteur en scène français

Dramaturge et cinématographe, la carrière de Robert Hossein a débuté en 1948. Il obtient son tout premier rôle en cette année dans le film Les souvenirs ne sont pas à vendre du réalisateur Robert Hennion. La grande carrière de l’acteur s’est achevée en 2020, l’année de son décès. Âgé de 93 ans, Robert Hossein souffrait de troubles respiratoires. Autant comme acteur, réalisateur, scénariste, dialoguiste et metteur en scène, retour sur la carrière réussie de cette grande icône du cinéma français.

Qui est Robert Hossein ?

De son vrai nom Abraham Hosseinhoff, Robert Hossein est né à Paris le 30 décembre 1927. Il tient ses origines de sa mère Anna Minkowski, une juive née en Moldavie à Soroca et de son père André Hossein. Les parents de Robert Hossein étaient tous deux des artistes.

A lire en complément : Comment brancher une pompe de piscine Intex ?

Une chose qui a facilité le sens artistique de Robert Hossein dans son jeune âge. Très tôt, Robert Hossein a dû quitter l’école par faute de moyen. Le futur acteur a donc dû se lancer d’abord comme autodidacte. Par la suite, il débute avec les cours de théâtre. Ceci lui permettra plus tard de se lancer comme acteur.

Robert Hossein a eu la chance de côtoyer de nombreuses personnalités rencontrées auparavant au quartier Saint-Germain-des-Prés. Au terme de sa formation, l’acteur a pu avoir quelques rôles dans des travaux qui malheureusement n’ont pas eu d’énormes succès.

A découvrir également : Quelle cryptomonnaie suivre en 2019 ?

Biographie de Robert Hossein

Dès son plus jeune âge, le futur metteur en scène a dû  suivre quelques cours d’art dramatique. Toutefois, cela n’a pas été simple de se frayer un bout de chemin vers la réussite. Les premières réalisations de l’acteur où il cumulait plusieurs tâches ont eu un franc succès. De plus, ces réalisations ont été bien accueillies par le public et ont suscité des avis positifs de la part des critiques. Ceci a pu lui permettre d’évoluer lui qui dans sa carrière d’acteur a travaillé dans bon nombre de travaux.

Hossein (Abraham Hosseinoff) biographie de l'réalisateur, acteur, scénariste, dialoguiste et metteur en scène français

Filmographie de Robert Hossein

Après avoir joué dans la comédie dramatique « Les souvenirs ne sont pas à vendre », l’acteur fait aussi son apparition en 1948 pour une deuxième fois. Au cours de cette même année, il joue aussi dans le film Le Diable boiteux, une adaptation de la pièce de Sacha Guitry Talleyrand. Robert Hossein a pu avoir la confiance d’autres acteurs avec le succès de cette seconde réalisation. Son deuxième succès le plus marquant fut avec le film Du rififi chez les hommes.

Il s’agit d’un film policier sorti en 1955 du réalisateur Jules Dassin. Il a aussi joué un rôle secondaire dans le film noir réalisé par Pathé Cinéma. L’artiste a aussi joué avec beaucoup d’acteurs entre 1948 et 1955. Tous ces différents rôles marquent les débuts de Robert Hossein dans le cinéma français.

Après ses nombreux dans plusieurs films dramatiques en format de 35 mm, Robert Hossein a finalement réalisé son tout premier drame et sa pellicule « Les salauds vont en enfer ». Cette production a été adaptée de la pièce de 1954 de Frédéric Dard. Le théâtre constituait plus qu’un simple départ pour l’acteur français. Il a continué par faire de cette profession une spécialité. Il dispose à son actif de plusieurs pièces de théâtre réalisées avec la collaboration de nombreux écrivains. En marge du théâtre, Robert Hossein a connu beaucoup de succès en tant que metteur en scène.

Qui est la femme de Robert Hossein ?

L’acteur est marié en 1955 à l’actrice Marina Vlady également écrivaine et chanteuse. Avec cette dernière, il eut ses premiers enfants Igor et Pierre. Le célèbre acteur français s’est marié en 1962 une deuxième fois avec Caroline Eliacheff qui n’était âgé à l’époque que de 15 ans.

C’est de cette union qu’est né le troisième enfant de l’acteur un an après le mariage. Ce dernier, Nicolas Hossein est devenu rabbin dans la ville de Strasbourg. Au début des années 70, l’acteur déjà réalisateur partageait son quotidien avec l’actrice Michèle Watrin. Celle-ci décède après un accident de la route quelque temps avant leur mariage.

Robert Hossein, alors qu’il devenait catholique fit la rencontre de Candice Patou avec qui il se mit en couple. Leur union dure jusqu’au décès de l’acteur. Le fils de Robert Hossein, Julien Hossein est né de l’union entre Candice et Robert. Le fils et sa mère étaient membres du comité ayant assisté à la cérémonie des obsèques de l’acteur à Vittel le 6 janvier 2021. Robert Hossein est décédé à la suite de problèmes respiratoires à l’âge de 93 ans.