Quels sont les différents types de logiciels malveillants ?

Apparus pratiquement en même temps que l’informatique, les logiciels malveillants sont de plus en plus nombreux. Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ? Quelles sont les différents types ?

Qu’est-ce qu’un logiciel malveillant ?

Un maliciel est un terme utilisé pour désigner un programme informatique dont les intentions sont malveillantes. C’est la raison pour laquelle au le désigne souvent par le terme de logiciel malveillant. En anglais, on parle de malware.

Lire également : Comment consulter ma boite mail Orange ?

Les cybercriminels qui utilisent de tels maliciels cherchent à s’introduire dans un ordinateur ou un environnement informatique. Leur objectif peut être divers, mais globalement, il s’agit d’obtenir des informations confidentielles. Celles-ci sont ensuite exploitées, revendues ou utilisées pour obtenir une contrepartie financière.

Quelles formes peuvent prendre les logiciels malveillants ?

Les logiciels destinés à pirater vos données et à vous nuire peuvent être de diverses natures. Keylogger, spyware, ransomware, cheval de Troie, vers informatique, quelles sont les différentes formes de logiciels malveillants ?

A lire également : Jeux EA : problème, bug et panne (connexion down ?)

Les keyloggers ou enregistreurs de frappe

Les keyloggers, ou enregistreurs de frappe en français, sont des logiciels malveillants qui enregistrent tout ce que vous frappez au clavier de votre ordinateur.

De fait, les lockers peuvent enregistrer les mots de passe que vous tapez à votre clavier. Il s’agit d’une menace grave car tous vos accès sont compromis. Cela vaut pour votre messagerie électronique, les réseaux sociaux sur lesquels vous publiez. Mais le plus grave, c’est que cela concerne également l’ensemble de vos comptes bancaires. Votre identité virtuelle peut être usurpée.

Les worms ou vers informatiques

Les vers informatiques, worms en anglais, sont des malwares cherchant un compte à billets le plus grand nombre possible d’appareils connectés au réseau.

Ainsi, il peut s’introduire dans un ordinateur par exemple en étant caché dans des fichiers téléchargés et transmis par mail. Une fois en place, il peut contaminer les ordinateurs, mais également les téléphones portables, les serveurs ou encore les imprimantes.

Les différents appareils infectés peuvent être ralentis, bloqués ou totalement détruits. Parmi les vers les plus connus ayant causé de graves dégâts, il y a notamment le ver de Morris en 1988 et celui de Stuxnet en 2010.

Le cheval de Troie ou trojan

Le cheval de Troie (trojan en anglais) fut le tout premier programme informatique malveillant. Il doit son nom au fait qu’il se fait passer pour un programme dans lequel on peut avoir confiance. c’est une fois en place qu’il se met discrètement à l’œuvre pour contaminer l’ordinateur. L’objectif d’un cheval de Troie est de créer des backdoors, d’espionner ou encore de transformer un ordinateur en zombie.

Apparu en 1975, Animal-Pervade est le tout premier du genre. Il avait l’apparence d’un jeu vidéo.

Les ransomwares ou rançongiciels

En termes de cybersécurité, le ransomware fait partie des programmes malveillants les plus répandus. Egalement nommés rançongiciels en français, ils visent à extorquer des fonds en bloquant tout un système informatique.

Apparu pour la première fois en 2012, le ransomware s’introduit dans l’ordinateur ou dans l’appareil connecté. Il peut être dissimulé dans un fichier téléchargé ou dans un site web infecté.

Une fois en place, le rançongiciel déclare un chiffrement des données du système informatique ou de l’ordinateur. L’utilisateur ne peut plus avoir accéder à ces fichiers et ces données. Le cyber pirate propose de débloquer les appareils et de rendre la main à l’utilisateur contre le versement d’une rançon.

Les spywares ou logiciels espions

Le spyware est un logiciel dont la fonction première est de vous espionner. Il s’introduit subrepticement dans l’appareil et travaille en restant caché. Il enregistre et transmet vos données et vos actions.

Il est en mesure de prendre le contrôle de tout ou partie de l’ordinateur, par exemple en déclenchant le micro ou la webcam.

Les adwares

Un adware est un type de logiciel malveillant qui s’introduit dans un appareil connecté à la faveur d’une faille de sécurité ou dissimulé dans un autre programme.

Son objectif est d’inonder la victime de publicités intrusives. Très nombreuses, ces dernières gênent considérablement l’utilisation de l’appareil infecté par l’adware.