Fabriquez votre poulailler en palette : conseils et astuces pour une construction économique et écologique

Fabriquez votre poulailler en palette conseils et astuces pour une construction économique et écologique

Souhaitez-vous avoir des œufs frais et sains en permanence sans faire des courses au magasin ? Ce souhait peut se concrétiser en possédant un poulailler chez soi. Vous pouvez certes vous procurer des kits déjà confectionnés dans les commerces, bien que le prix soit généralement élevé (environ 100 Euros en moyenne).

C’est pourquoi la fabrication de poulailler en palette par vous-même est la meilleure option. Voici des conseils et astuces pour réussir votre projet de conception.

A lire aussi : Pourquoi enlever la mousse du toit ?

Les outils nécessaires

Les palettes sont considérées comme le matériau parfait pour la fabrication d’un poulailler en palette. Mais, pour une construction écologique, il faudra choisir des palettes récentes non-traitées avec des insecticides mais qui ont subi un traitement thermique (HT). En outre, il y a des palettes jetables non traitées récupérables auprès de commerçants ou sur des chantiers.

Pour le démontage des palettes, vous aurez besoin d’un pied de biche ainsi que d’une masse. Pour la construction, procurez-vous une perceuse/visseuse, une scie, un marteau, un niveau à eau et une meuleuse pour éliminer les échardes du bois.

A lire aussi : Bouture de figuier : les astuces pour ne pas la rater

Si vous ne possédez pas ces outils, pensez à les emprunter à vos proches… En retour, vous pourrez les remercier en leur offrant des œufs frais. Toutefois, si vous souhaitez acheter des outils, rendez-vous sur les sites de ventes spécialisés dans le bricolage afin de bénéficier des meilleurs prix.

Établir le plan du poulailler en palette

Un plan de construction de votre poulailler en palette sur papier ou sur un écran vous permettra d’avoir une meilleure représentation visuelle des étapes de la construction et du résultat final. Vous aurez aussi une compréhension claire du matériel requis. Il y a diverses options de modèles de plans disponibles en ligne ; vous pouvez les examiner et sélectionner ceux qui conviennent le mieux à vos exigences.

Quelques points importants pour la construction de poulailler en palette

Il est préférable de ne pas exposer votre poulailler en palette au soleil toute la journée. Installez-le plutôt près d’arbres afin qu’il puisse profiter d’un ombrage rafraîchissant. Les courants d’air sont aussi à éviter.

Fabriquez votre poulailler en palette conseils et astuces pour une construction économique et écologique

Par ailleurs, vous n’aurez pas besoin de couler une dalle en béton pour la construction. Une surface de terre nivelée et asséchée, recouverte de sable, pourra servir de fondation. Enfin, n’oubliez pas de placer votre poulailler près d’une source d’eau ou de vous procurer un tuyau d’arrosage extensible pour le remplissage des abreuvoirs et le nettoyage du poulailler.

Démontage des palettes en bois

Pour mener à bien cette tâche, équipez-vous de gants de protection, d’un pied-de-biche ou d’un outil similaire, ainsi que d’une masse. Vous devrez à cette étape séparer les éléments de la palette. Toutefois, selon le plan de construction, certains éléments devront être conservés ensemble, tels que la base ou les pieds, qui seront utilisés pour élever légèrement la construction et créer un vide sanitaire en dessous.

Le sol du poulailler en palette

Vous devrez aussi aplanir correctement le sol et le recouvrir d’une couche de sable. L’idée est d’assurer que les poules évoluent dans un environnement sec. Il est envisageable de garder les palettes pour construire un plancher, tout en prévoyant un vide en dessous pour permettre une ventilation naturelle et une isolation.

Si vous ne disposez pas d’une palette pour le sol, appliquez une couche de paillis ou de petits cailloux. Cela va absorber les odeurs et faciliter l’entretien.

Construction du toit du poulailler

Peu importe la structure du poulailler en palette, il est essentiel que le toit soit parfaitement étanche car les poules détestent être mouillées ou exposées à l’humidité. Si vous aviez prévu un toit en palette simple, vous devez alors ajouter un matériau isolant tel qu’une bâche en plastique, une tôle ou un revêtement bitumé.

Monter les murs et la porte

Cette étape indispensable est assez aisée car elle ne requiert pas de compétences spécifiques. En ce qui concerne les ouvertures du poulailler, il est recommandé d’inclure au moins du mur ou de la porte en grillage sur le mur ou la porte pour une meilleure circulation de l’air.