Comment soigner la goutte au pied naturellement ?

La goutte est une maladie chronique fréquente due à l’excès d’acide urique dans les tissus environnants ou les articulations. Les habitudes alimentaires, l’âge, le surpoids et l’association à certaines maladies chroniques font partie des principaux facteurs qui favorisent la goutte. Cette dernière peut être également génétique. Si vous voulez lutter contre cette maladie, voici quelques méthodes naturelles.

Le gingembre

Pour soigner naturellement la goutte au pied, privilégiez la consommation de gingembre. Ce dernier est un analgésique naturel calmant les douleurs articulaires. Antioxydant puissant, le gingembre possède plusieurs vertus énergisantes pour l’organisme humain. Ainsi, Il est fortement conseillé d’appliquer du gingembre sur la partie enflammée 1 fois par jour au minimum jusqu’à la disparition des symptômes de la goutte.

Lire également : Comment augmenter sa testostérone naturellement ?

Le citron

Vous en avez assez des médicaments pharmaceutiques ? Pour traiter la goutte au pied, les remèdes naturels sont également efficaces. Riche en vitamine C, le citron est véritablement bénéfique pour la santé du corps humain. Il peut diminuer l’accumulation d’acide urique dans le sang. Ici, consommez-le quotidiennement pour des résultats garantis.

Le bicarbonate de soude

La goutte apparaît dans les parties sensibles du corps comme la cheville, le pied, le genou ou les doigts. Alors, si vous souffrez de cette maladie, le bicarbonate de soude peut soulager les douleurs de vos articulations. Tout comme le citron, le bicarbonate de soude permet de réduire la teneur d’acide urique. En effet, il apaise les douleurs des articulations. Mettez une pincée de bicarbonate de soude dans de l’eau et buvez ce remède 3 fois par jour.

A lire également : Comment l'huile de CBD est-elle fabriquée ?

Le vinaigre de cidre

Le vinaigre de cidre peut également soulager une crise de goutte. Il peut nettoyer les toxines dans les tissus et les organes tout en régulant l’équilibre acido-basique. Alors, pour atténuer la goutte, versez une cuillère de vinaigre de cidre dans un verre d’eau. Puis, ajoutez du miel avant de le consommer.

La cerise

Vous souffrez de la goutte depuis des années ? Les fruits sont également vos alliés pour traiter efficacement ce mal et de manière naturelle. La cerise en est, d’ailleurs, le parfait exemple. En effet, ce fruit contient une bonne teneur en anthocyanes. Elle permet ainsi d’éliminer les inflammations des articulations. Pour être efficace, vous devez consommer 15 cerises par jour au minimum. Si ce n’est pas encore la saison, préférez le jus de cerise dans les magasins bios.

L’ortie

Une goutte bien traitée peut être guérie. D’ailleurs, c’est la seule maladie rhumatologique la plus simple à soigner. La clé du succès est de faire un traitement sur le long terme sans se décourager.

Clairement, l’ortie peut réduire considérablement la quantité d’acide urique dans le sang. Riche en potassium, il peut prévenir l’apparition des symptômes de la goutte. Pour sa préparation, elle se consomme en fusion, plus précisément en forme de gélules.

Le céleri

Vous vous posez la question : quel est le moyen le plus sûr pour lutter contre la goutte ? Le céleri est une alternative parfaite à votre mesure. En effet, il possède des vertus anti-inflammatoires. Il peut donc baisser les gonflements articulaires dus à l’accumulation d’une quantité d’acide urique dans le sang. Pour lutter contre la goutte, il vous suffit d’en consommer 4 branches de céleri tous les jours.

Les aliments riches en purines et l’eau

La goutte est facile à soigner à condition d’adopter les bonnes habitudes de vie. Clairement, vous devez bannir les aliments riches en purines pour prévenir la goutte. À titre d’exemple, le pain blanc, les pâtes, les crustacés, les sardines, la morue, les huîtres, le thon, le saumon, la moule, les anchois, les maquereaux, etc…

Notons également que l’eau est source de vie. Il joue un rôle préventif contre la goutte au pied. Ici, il est conseillé de boire 2 litres d’eau par jour.

Les aliments diurétiques : à proscrire

La goutte affecte d’innombrables personnes dans le monde. Généralement, elle touche plus l’homme après l’âge de 30 ans et la femme après la ménopause. Pour faciliter la réduction de l’acide urique, vous devez diminuer la consommation de thé, de cacao et d’alcool. En effet, ces aliments possèdent une forte teneur diurétique et leur consommation peut entraîner une élimination d’eau par le corps.