Où trouver le numéro d’établissement ?

numéro d’établissement

Il est important de trouver le numéro d’établissement d’une entreprise, encore appelé SIRET ou Système d’Identification du Répertoire des Établissements. Cet ensemble bien défini de chiffres, permet entre autres, d’identifier avec exactitude chaque établissement qui se trouve sur le territoire national, quelle que soit sa taille. Il prouve ainsi la légitimité d’une entreprise et sa légalité auprès de l’administration fiscale et des organismes sociaux.

Consulter les factures pour trouver le numéro d’établissement

Avant de trouver le numéro d’établissement d’une entreprise, il est nécessaire de savoir de quoi il en retourne. De manière générale, toute entreprise ou enseigne implantée sur le territoire français se voit attribuer différents numéros comme le SIREN, qui est invariable et unique, le code APE, qui est d’une importance capitale ou le fameux numéro SIRET.

A lire aussi : Que trouver dans un magazine autour de la pop culture ?

Ce dernier est bien plus spécifique que ses pairs et aide à une identification sans faille de chaque établissement présent sur le territoire. En outre, il est composé de 14 chiffres répartis comme suit :

  • 5 chiffres du code NIC ;
  • 9 chiffres du numéro SIREN.

En général, les trois premiers chiffres forment une ligne de zéro. Cette spécificité facilite les recherches d’entreprises pour avoir connaissance du numéro d’établissement d’une entité.

A lire aussi : Choisir sa taille de bracelet : comment procéder ?

Pour trouver le numéro d’établissement d’une entreprise, vous pouvez consulter ses différentes factures ou les fiches de paie des salariés qui y travaillent. Le secret à connaître pour identifier cet ensemble de chiffres de manière rapide, c’est de trouver les 5 derniers chiffres du numéro SIRET.

Se rendre sur des sites en ligne

Si vous n’avez pas de factures ou de document sous la main, vous pouvez vous tourner vers les plateformes en ligne. Le site géré par infogreffe ou des sites en ligne plus privés sont de véritables mines d’or lorsqu’il s’agit de trouver les différents numéros rattachés à une entreprise.

En dernier recours, vous pouvez vous rendre dans les locaux de l’INSEE. Ces solutions sont surtout valables lorsque vous cherchez les différents numéros d’une entreprise autre que la vôtre, pour une collaboration par exemple.

Le saviez-vous ? Le numéro SIRET d’une entreprise n’est plus le même dès lors qu’elle change d’adresse. Vigilance et recherches poussées sont donc de mise pour trouver le numéro d’établissement avec efficacité.

Faire des démarches pour avoir son propre numéro

numéro d’établissement

Vous devez faire quelques démarches administratives si vous souhaitez trouver le numéro d’identification de votre entreprise, et par ricochet, votre numéro SIRET. Il est nécessaire de donner une existence légale à votre entreprise en suivant un certain nombre de consignes dictées par l’administration. Il faudra, entre autres, faire une immatriculation au Registre du Commerce et des Sociétés (RCS).

Cette démarche concerne les entreprises qui ont une activité commerciale : elles obtiennent un numéro RCS, qui est composé d’un nombre important de chiffres dont le numéro SIREN. Quant à ceux qui tiennent les rênes d’une entreprise à caractère individuel, ils se voient recevoir leur numéro sur un document « K » qui leur est envoyé.

Dans ce cas de figure, le numéro d’identification SIREN permet surtout d’identifier les entreprises au niveau des administrations. Son homologue, le SIRET, est simultanément remis au dirigeant après la réussite des nombreuses démarches administratives qu’il a réalisées auprès des autorités.

Quelle est l’utilité de cette série de chiffres sur le long terme ?

Le numéro d’identification reflète la fiche d’identité d’une entreprise (personne physique ou société) dans son ensemble. Il s’agit d’une véritable fenêtre sur la situation actuelle d’une enseigne, ses points forts et ses faiblesses.

Trouver le numéro d’identification d’une entreprise revient à se renseigner sur sa forme juridique, sur son capital social ou sur sa dénomination sociale. Il est également possible de connaître des informations supplémentaires comme l’adresse de l’entreprise, ses statuts ou sa date d’immatriculation. Une véritable mine d’informations !

Par ailleurs, ces informations sont comme un véritable phare dans la nuit. Elles éclairent sur la réalité du terrain et permettent de collaborer avec des partenaires d’affaires non seulement fiables, mais aussi reconnus sur le sol français. Les fausses entreprises et les risques de pertes sont ainsi écartés, au profit d’opportunités d’affaires et de partenariats florissants sur le long terme.