Comment fabriquer un pont roulant rapidement

Toutes les activités industrielles font appel à l’usage de matériels et d’équipements adaptés. Au nombre des équipements utiles pour le déplacement des charges lourdes, figure en bonne place le pont roulant. Vous avez déjà entendu parler de ce type de pont mais vous n’en savez absolument rien. Alors, vous vous posez plusieurs questions. Qu’est-ce qu’un pont roulant ? De quoi est-il constitué ? Comment le fabriquer ? C’est justement à ces différentes questions que nous tentons de répondre dans le présent article. Lisez pour de plus amples informations.

Un pont roulant : de quoi s’agit-il concrètement ?

Le pont roulant fonctionne comme une machine ou un  appareil multitâche. En effet, il peut servir dans la manutention et au déplacement de certains produits. Il s’agit aussi d’un dispositif susceptible de servir à  déposer, à stocker à charger et à décharger certains équipements lourds. Ces différentes tâches s’accomplissent le plus souvent à l’intérieur ou à l’extérieur des bâtiments de stockage de plusieurs industries.

A lire en complément : Comment déclarer les frais de garde ?

Le pont roulant est surtout un appareil qui fonctionne grâce à plusieurs composants. Il est en effet constitué d’un pont ou d’une poutre et d’un chariot suspendu. Il est également doté d’un mécanisme de levage, d’un sommier et d’un groupe d’entraînement. Il est aussi constitué d’une boîte de commande et d’un chemin de roulement encore appelé les rails.

A découvrir également : Comment fonctionne un cabinet de conseil RH ?

Un pont roulant : comment ça fonctionne ?

Le fonctionnement d’un pont roulant n’est pas du tout compliqué. Il fonctionne comme une grue puisque le levage se fait par le biais d’un système mobile. Ce dernier est imbu d’une portée maximale capable d’atteindre plusieurs dizaines de mètres. La particularité avec ce dispositif est que sa structure ne risque pas de basculer. Cela est dû au fait que le pont lui-même est bâti sur deux rails qui servent de guide à la traverse pendant les déplacements. Ce qui n’est pas le cas avec une grue proprement dite. Il est possible que les rails soient posés sur des colonnes maçonnées du bâtiment industriel. On peut aussi les suspendre sur la charpente de ce dernier.

Ces deux possibilités donnent la possibilité de faire une adaptation de l’appareil en fonction de la façon dont le bâtiment est disposé. Alors que les rails servent de guide, le pont lui-même supporte le chariot qui est suspendu. Ledit chariot est doté d’un mécanisme de levage qui favorise la levée et la pose des différentes charges.

En lieu et place du chariot, certains pont de levage utilisent des treuils pour procéder au levée des  charges. D’autres encore utilisent un palan à câble. Afin de rendre facile la mise en œuvre et le fonctionnement de l’appareil, le pont roulant est souvent doté d’une boîte de commande du système. Cette dernière donne la possibilité à l’opérateur de procéder à l’actionnement  de la machine.

Comment faire l’installation d’un pont roulant ?

Si vous disposez déjà des éléments susceptibles de composer un pont roulant, son installation ne devrait plus causer problème. Il vous suffira de faire un montage en détail et pièce par pièce. Mais peu importe le modèle pour lequel vous optez, commencez d’abord par constituer la poutre. Elle sera formée grâce à un longeron métallique. Sa dimension doit surtout tenir compte de la capacité de levage et de la structure générale de votre pont.

Ii faudra ensuite former le bras de levage de votre pont roulant  grâce à un assemblage du chariot du système de levage et du mouflage. Mais avant, il est important que les constituants tels que le sommier, ses galets et le groupe d’entraînement soient fixés aux deux extrémités du pont. Il vous faut ensuite former la guirlande de la ligne d’alimentation pour vous assurer une alimentation électrique permanente de votre système de levage.

Par ce biais, vous fixez en même temps le coffret électrique de la machine. Enfin, il faudra réajuster certains détails en hauteur. Il s’agit par exemple de :

  • Bien attacher le chemin de roulement à la structure qui la supporte ;
  • Souder, fixer ou boulonner le rail la structure par un système de serrage ;
  • Fixer votre pont sur le rail de roulement avec la grue.