L’alimentation pendant la grossesse

grossesse

Le régime alimentaire d’une femme enceinte est l’élément le plus important pour la survie et le bon développement de son enfant. Malheureusement, pour les jeunes mamans, il n’est pas toujours évident de savoir ce qu’il faut manger et ce qu’il faut éviter. Quelle alimentation adopter pendant la grossesse ? On vous répond dans cet article.

Quel régime alimentaire adopter pendant la grossesse ?

Durant la grossesse, l’alimentation d’une femme doit être équilibrée sans qu’elle ne se sente forcée de se priver de tout. En effet, une femme enceinte doit pouvoir manger de la viande, du poisson, des légumes, du pain, des produits laitiers, des matières grasses, des fruits et bien d’autres.

Lire également : Comment nettoyer un tapis blanc ?

Ce qu’elle doit surtout faire, c’est de manger tous ces aliments dans des proportions fractionnées durant la journée pour éviter les excès. Par exemple, vous pouvez simplement morceler votre alimentation en 4 ou 5 petits repas à consommer durant la journée.

Toute l’importance d’une alimentation équilibrée, c’est qu’elle permet de contrôler la prise de masse tout en apportant le nécessaire pour l’organisme et pour le bébé. Aussi, l’alimentation d’une femme enceinte doit contenir des éléments comme le fer, le magnésium, le sélénium, l’iode, le calcium et beaucoup de vitamines, de fibres et de minéraux. Ceux-ci vont faciliter le déroulement de la grossesse et réduire certains inconforts qui y sont liés.

A lire aussi : Qui est le compagnon de Jenifer en 2022 ?

Que faut-il éviter de manger durant la grossesse ?

Durant la grossesse, l’une des premières choses que vous devez éviter, ce sont les aliments pas bien cuits. Ce conseil s’applique plus particulièrement à la viande, mais également à l’œuf et autres aliments riches en protéines. Aussi, il est déconseillé aux femmes enceintes de consommer des aliments contenant du foie. Qu’ils soient sous la forme de pâté, de saucisse ou de haggis, vous devez les éviter totalement à cause de la forte teneur en vitamine A.

Il faut éviter la viande cuite à l’air libre, mais également le fromage à pâte molle et à croûte blanche. En effet, il y a un fort risque qu’ils contiennent de la listeria, une bactérie dangereuse. En ce qui concerne les animaux marins, le requin, le marlin et l’espadon sont déconseillés à cause de leur teneur en Mercure.

Par ailleurs, vous devez éviter les aliments trop riches en sucre. Si vous devez consommer des choses sucrées, il faut privilégier les fruits et laisser les sucreries ou boissons comme le soda qui peuvent nuire à votre santé.

Que peut-on boire durant la grossesse ?

grossesse

S’il faut résumer en une phrase ce que doit boire une femme durant la grossesse, ce serait : buvez de l’eau ! Vous pouvez abuser de l’eau, car cela va non seulement vous rafraîchir, mais également prévenir la constipation. Elle permet de réduire l’enflure et d’éliminer les déchets produits par vos deux corps. De même, boire de l’eau durant la grossesse permet de faciliter le transport des nutriments vers le bébé.

Par contre, vous devez réduire le café à 200 mg par jour et éviter les boissons trop sucrées. En ce qui concerne les thés et tisanes, il est toujours conseillé de demander conseil à votre médecin. Il n’est pas toujours évident de savoir quel effet auront les plantes présentes dans ses boissons sur la grossesse.

Pour finir, l’alcool doit être définitivement mis à l’écart. C’est la meilleure façon de préserver votre santé. Il n’est pas question de réduction de quantité ou de quoi que ce soit d’autre, vous éliminez simplement toutes les boissons alcoolisées.

Quelle quantité de nourriture consommer durant la grossesse ?

Beaucoup de femmes se posent la question de savoir si elles doivent manger pour deux durant la grossesse. C’est normal de se questionner à ce sujet, puisque lorsqu’on est enceinte, les besoins caloriques sont plus importants.

Ce que vous devez comprendre, c’est qu’il n’est pas forcément question de doubler la quantité de repas que vous aviez l’habitude de consommer, mais de faire attention à leur qualité. Vous ne devez pas chercher à augmenter la nourriture, mais à consommer des aliments plus riches. Que ce soit en protéines, en glucide, en vitamines ou autres, vous devez manger le plus sain possible.

Au lieu d’augmenter les quantités, vous pouvez simplement augmenter le nombre de repas et la variété des repas. Cela vous permettra de mieux manger et de favoriser à l’enfant de recevoir la quantité de nutriments nécessaire à son développement.