Que signifie PCIe : définition de PCIe

signification de PCIe

Pour profiter du plein potentiel d’un ordinateur, les entreprises utilisent plusieurs composants ou périphériques. Avec l’avancée de la technologie, chaque firme informatique a perfectionné divers périphériques pour augmenter la puissance de tout outil numérique, et cela, qu’il possède un processeur Intel ou non. Au nombre de ces composants figure le PCIe. Découvrez ici la réelle définition de ce dispositif ainsi que son utilité.

Une technologie de port de connexion

Le PCIe (Peripheral Component Interconnect Express) est un type de port de connexion utile aux périphériques externes d’un ordinateur. En réalité, il s’agit d’une évolution de la norme PCI. D’ailleurs, il est plus avancé que les standards précédents tels que PCI, PCI-X et AGP.

A voir aussi : 7 stratégies pour améliorer votre visibilité sur les réseaux sociaux

Cela permet aux entreprises d’adapter les cartes d’extension qui existent déjà au réseau informatique puisque c’était la seule couche matérielle à modifier. Comme il s’agit d’un connecteur, il permet de mettre en relation les cartes d’extension présentes sur la carte mère d’un ordinateur. C’est l’exemple du disque SSD, d’une carte graphique, des cartes réseau, etc.

Un BUS informatique

Dans sa définition, le PCI express est également considéré comme un BUS informatique. En effet, dans le domaine informatique, un BUS est un dispositif qui sert à mettre en communication de nombreux composants essentiels d’un ordinateur. Selon ses caractéristiques, il peut s’agir d’un :

A lire également : Molotov : problèmes, erreurs et échecs (connexion down)

  • BUS de données ;
  • BUS d’adresse ;
  • BUS local.

Dans ce cas, le PCIe est un BUS favorisant l’échange de données entre la carte et l’ensemble des composants d’un ordinateur. La preuve, le module SSD M.2 se connecte directement sur une voie PCI express pour fonctionner. Il faut d’ailleurs préciser que le module SSD M.2 est conçu exclusivement pour PCIe ou un autre dispositif appelé interface SATA. Aussi, le NVMe se sert de PCI express pour communiquer directement avec le processeur. Pour rappel, le NVMe est un type de disque dur SSD qui permet de gérer le transfert des données à travers le port PCIe.

Quelle est la particularité d’un PCI express ?

signification de PCIe

Avant l’arrivée du PCI express, les BUS informatiques retrouvés fonctionnaient selon une communication ou un réseau parallèle. Ici, de nombreux bits sont envoyés au même moment sur le circuit des données et de façon parallèle.

Avec ce type de connecteur réseau, la communication est plus rapide, car plus la quantité de bits transmis est importante et plus le transfert des données est fluide et élevé. Toutefois, la communication parallèle semble afficher certaines insuffisances. Ces limites constituent des obstacles pour l’obtention des fréquences d’horloge élevées.

Face à cette problématique, les entreprises ont pensé au PCI express qui utilise une interface en série avec une voie. Ce système haut débit fonctionne à un seul bit. Bien que ce soit une interface série, les différents canaux ont la possibilité d’être réunis afin de booster la bande passante d’un réseau. Par conséquent, lorsque deux machines se servent de quatre voies, elles peuvent être regroupées comme une connexion multipliée par 4. Cela permet de multiplier par 4 les performances de la bande passante d’un réseau.

Quels sont les types de PCI express ?

Il existe différents types de PCIe. Ces ports de connexion développés par l’entreprise Intel varient selon le nombre de voies présentées et la génération.

Les différents types de PCIe en fonction du nombre de connecteurs de ligne

S’il faut se baser sur le nombre de connecteurs, vous avez 6 types de PCI express. Il y a les ports PCIe × 1 ; ×2 ; ×4 ; ×8 ; ×16 et ×32. Chaque variante exprime le nombre de voies ou de connecteurs de ligne.

Par exemple, un port × 16 peut en réalité être relié seulement à huit lignes PCIe. Il s’adapte aux cartes graphiques. Toutefois, bien qu’il soit rapide, un apport de puissance est essentiel s’il faut l’utiliser aux cartes × 16. Ces dernières fonctionnent avec de faibles performances sur les PCIe × 16.

De ce fait, une carte × 1 affiche de belles performances avec un port PCI express ayant un plus grand nombre de connecteurs. Par ailleurs, un port PCIe × 32 permet d’obtenir théoriquement un débit de 8 Go/s. Ce qui est l’équivalent de quatre fois plus le débit des ports AGP.

Les diverses variantes du point de vue de la génération

Hormis les précédents indicateurs, les ports de PCIe varient aussi en fonction de la génération ou de la version de la technologie. À sa création, en 2004, le PCIe fonctionne suivant la première génération (gen 1.0). La deuxième génération a fait son apparition en 2007. Cette version a permis de doubler le débit de la gen 1.0 (de 250 à 500 Mo/s).

Pendant la seconde moitié de l’année 2011, l’entreprise a rendu disponibles les premiers périphériques de la gen 3.0 dont le débit est passé à 1000 Mo/s. Par ailleurs, les cartes graphiques devant se servir de cette interface sont rendues disponibles un an après.

En octobre 2017, la gen de PCIe 4.0 a fait son apparition. Celle-ci a également doublé la bande passante. Les années 2019 et 2022 ont respectivement connu la gen 5.0 et 6.0.  Toutefois, avec la dernière performance développée, il faut utiliser les disques SSD avec un puissant système de refroidissement afin qu’ils ne présentent pas de défaillances.