Que signifie OEM : définition de OEM

man in black jacket sitting on black chair

Le sigle OEM est défini en langue anglaise comme « Original Equipment Manufacturer ». En langue française, le terme signifie FEO, soit « Fabricant d’Équipement d’Origine ». Il s’agit en réalité d’un équipementier, un sous-traitant ou encore un systémier intégré à un constructeur. Mais, que peut-on en savoir concrètement ? Éléments de réponse à travers cet article.

Qu’est-ce que l’OEM ?

L’OEM est un fabricant d’équipement d’origine. Dans le système de fabrication, il conçoit des composants pour une société spécialisée dans la vente des produits finis. Par conséquent, il existe un lien de sous-traitance entre les deux entreprises. En effet, la première est chargée de fabriquer les produits. La seconde quant à elle, les achète pour les revendre aux utilisateurs. Entre autres, les produits concernés sont des logiciels, des sous-systèmes ou encore des pièces quelconques. Les microprocesseurs et les systèmes d’exploitation trouvés par exemple dans les ordinateurs représentent des composants OEM.

A lire en complément : Pourquoi installer Telegram ?

En outre, les entreprises qui se chargent de la vente des produits finis sont appelées VAR. Ce sigle signifie ‘’ Value-Added Reseller ‘’ en anglais et « Revendeur à valeur ajoutée » en français. Il faut noter qu’avant la vente des produits achetés chez le fabricant d’origine, le VAR intègre d’autres fonctionnalités. Cela lui permet d’ajouter une plus-value au produit de base.

Dans l’univers informatique, il faut souligner que les OEM sont des constructeurs de cartes mères. Ils occupent également une place de choix dans toutes les industries de fabrication de produits. Par exemple, dans l’industrie automobile, les pneus de Peugeot sont tous achetés à Michelin. Ce n’est qu’après l’achat que Peugeot procède au montage des pneus sur les voitures pour les vendre aux clients finaux.

A voir aussi : Jeux EA : problème, bug et panne (connexion down ?)

Pour quelles raisons les logiciels OEM constituent-ils un cas particulier ?

Sur le marché OEM, les logiciels OEM tels que les systèmes d’exploitation Windows sont des cas particuliers. En effet, ces derniers sont uniquement vendus avec des ordinateurs neufs. Généralement, ils sont accompagnés d’une licence d’exploitation plus restrictive que sur la version complète. Pour les activer, il suffit de recopier un code inscrit sur un autocollant apposé à l’appareil. Par ailleurs, certains utilisateurs reprochent le manque de fonctionnalités de quelques logiciels dont le fonctionnement dépend parfois de l’état du matériel.  D’autres utilisateurs déplorent le manque de documentation, de support d’installation et de service technique sur ces logiciels.

Comment se déroulent la construction, l’association et la revente des produits OEM ?

Avant d’introduire un service OEM sur le marché, les entreprises recherchent en amont la meilleure manière de subvenir aux besoins de leurs clients. Par conséquent, les sociétés spécialisées évaluent une variété d’options comme :

  • L’achat ;
  • La conception ;
  • La construction ;
  • Le partenariat.

En signant un accord avec un équipementier, une entreprise peut minimiser l’investissement dans la conception. Ainsi, elle réduit à la fois les coûts de matériaux et ceux de la production. Par la même occasion, elle acquiert des compétences dans la fabrication des produits. Elle a alors la possibilité de concevoir certains articles. Le cas échéant, le recours aux OEM pour l’ajout d’autres éléments à la solution ne parait plus nécessaire. Cependant, ces derniers peuvent y marquer leur logo, et ce, avant la mise en vente sur le marché.